La plage Martin en 1956

 

Tous ces acteurs de cette enfance algéroise qui resurgissent d'un passé resté enfoui des décennies. C'est le miracle de l'Internet. Je numérise des photos qui ont près de 50 ans. Elles sont publiées sur le net. Je sais que les mêmes émotions seront partagées par chacun d'entre nous qui les reverra. Et, d'un coup, nous retrouvons pour un instant nos 15 ans.....

Jacques KAROUBI Cousin germain de Claude Thiebault, (le père de Marie-Claude).

 

Voilà les premières photos que nous ayons de l'angle que faisait la rue de Paris à l'endroit des escaliers qui descendaient plage Martin.

Devant l'entrée des appartements de la famille Karoubi.

Chounet

Cette année-là, toutes les élégantes de la plage Martin arboraient le même couvre-chef. C’était la mode des chapeaux pointus.

Jacques Karoubi

Jean et Marie-Claude.

Jean et sa tante.

La famille Karoubi plage Martin devant les escaliers qui descendaient des Belombras.

Chounet

La famille Karoubi

Madame Karoubi et une amie.

Jean et son père. Si Jacques ne se trompe pas dans ses dates, nous pouvons dire avec certitude que le garage à bateau de la famille Faivre a été construit entre 1956 et 1957. Sur cette photo (1956) il n'y est pas, alors qu'il se trouve sur les photos de 1957.

Chounet

Monsieur Karoubi plage Martin, on ne peut pas se tromper le rocher des rats est à l'arrière plan, en haut à droite.

Chounet

 

 

Photos et crédit photographique collection Jacques Karoubi

 
 
 
Haut de Page