MÉMOIRES DE BAINS ROMAINS

Blaouette, (le ou la...)

 

| A | B |
| C | D |
| E | F |
| G | H |
| I | J |
| K | L |
| M | N |
| O | P |
| Q | R |
| S | T |
| U | V |
| W|X |
| Y | Z |

 

 

Retour à l'index lettre B

 

Médit. : Muge . Scientifique : Mugil Auratus

Poisson que l'on est sûr de croiser à la chasse sous-marine sans lui prêter la moindre attention, vu sa petite taille, puisqu'il s'agit en fait de l'enfant du mulet, du muge, quelle que soit son espèce, daurin ou pas.

Il vit en troupe et se pêche surtout à la pâte, de la mie de pain mouillée et pétrie et agrémentée d'une odeur de fromage appuyée, voire aussi de viscères de sardine.

La pêche aux blaouettes, nom typique de notre Algérie, est non seulement un sport mais un art, une science même.

Il y avait des spécialistes pour cela. L'un de nos oncles, René Gomila, en était le prototype absolu, car cette pêche exige silence et discrétion, deux vertus que nous n'avons jamais trop partagées. Il nous chassait de l'endroit où il posait ces cannes, s'accroupissait pour ne pas être vu et usait de ruses de sioux pour les choper. Toujours au bouchon, pour que l'appât reste en surface, ou presque, parce que tous les mulets de la terre nagent à fleur d'eau, même si on les trouve parfois sur des fonds sablonneux, fouissant le sol à la recherche de quelque nourriture.

Il en revenait des paniers pleins et destinait ses prises exclusivement à la friture, farinées au préalable. Mais il faut savoir que les blaouettes ont une bouche en accordéon, que leurs touches sont très discrètes, ils sucent l'amorce plutôt que de l'avaler gloutonnement, c'est dire en clair que ce n'est pas un poisson facile à négocier. Comme en plus son attrait culinaire reste des plus douteux, quand nous en attrapions - par hasard - à la ligne, ce que nous appelions des suicidés, ils ne faisaient ensuite pas partie du premier choix de nos gourmandises, ils couraient même le risque d'être les derniers engloutis, loin derrière girelles, vaches, cabotes, etc. Pas folle la guêpe.

Un autre spécialiste à la réputation établie qui habitait un peu plus loin, à la Poudrière, grand joueur de boules en était tellement empreint qu'on l'avait affublé de leur nom. Et les boulistes qui posaient la question : « Avec qui joues-tu aujourd'hui ? » Répondaient : « Avec Blaouette ! »

Gérard STAGLIANO

 

 

Index

Toutes nos pages :

Faune sous-marine

 

     
 
Haut de page