MÉMOIRES DE BAINS ROMAINS

Allache

 

| A | B |
| C | D |
| E | F |
| G | H |
| I | J |
| K | L |
| M | N |
| O | P |
| Q | R |
| S | T |
| U | V |
| W|X |
| Y | Z |

 

 

Retour à l'index lettre A

 

 
Mediter. : Allache. Scientifique : Sardinella Aurita

Image recomposée par bainsromains.com

Son nom scientifique « Sardinella Aurita » est suffisamment explicite. C'est une sardine, atteinte de gigantisme, que nous n'avons bien évidemment-comme la naine d'ailleurs-jamais rencontrée dans les eaux bleues de notre chère Mare Nostrum. Jamais !

Notre mère l'achetait quelquefois, mais rarement, car elle préférait déjà les toutes petites sardines, minuscules au regard de celles de la Côte d'Azur, parce que bien plus goûteuses à ses yeux. Alors les Allaches, je ne vous dis pas !

De ce poisson, je ne garde à vrai dire que l'expression : « S'étaler comme une allache ! », qui nous faisait rire lorsque l'un de nos copains et ou amis tombait accidentellement, victime d'un croche-pied, d'une ornière ou d'une marche mal négociée. Rire aux éclats.

Culinairement parlant, je n'ai pas d'avis particulier sinon pour dire que sur un feu de sarments de vignes, et arrosée d'un bon vin blanc sec et glacé, elle ne me ferait pas fuir assurément. Mais ce n'est pas - a priori - un poisson sur lequel je porterai mon choix sur l'étal du poissonnier.

Gérard Stagliano

Index Mails

Bonjour,

Je viens de "croiser " sur une grille muette, la définition : "allache" (sic). Étant pied-noir de souche espagnole (comme mon nom s'évertue à le prouver..), j'ai naturellement entendu parler d'allache (la dernière voyelle est francisée en "e" comme souvent les mots espagnols oranais l'étaient).
Dans la famille une vivante et vociférante polémique -comme seule les familles méditerranéennes savent en perpétrer avec force anisettes- est née autour de ce poisson.
Pour certains l'allache ne servait qu'au bromèche pour appâter les poissons. Salées, elles exhalaient une odeur caractéristique qui s'apparente aux effluves émanant de chaussures caoutchoutées qui a longtemps couvert des pieds baignant de transpiration.
Pour d'autres, ce poisson -car ce ne peut être qu'un poisson vu sa forme et son odeur- n'existe pas en tant que tel dans la faune méditerranéenne. Il ne s'agit là que d'une sardine qui a voulu se faire plus grosse qu'un bœuf.
Pour d'autres, encore, qui se targuent d'une connaissance livresque accentuée par un passage à la faculté (des Habibas, disent les mauvaises langues), il est aisé d'observer que l'allache n'est -ni plus ni moins- qu'une alose. Et de fourbir la définition in petto : alose [aloz] n. f o XIIe; bas lat. alausa, d'o. gaul. Poisson (clupéiformes) apparenté aux sardines et harengs, qui remonte les rivières au printemps pour frayer. Grande alose, ou alose commune. Petite alose Alose au four. On se perd en conjecture...
Pour ma part, habitant sur les bords de l'étang de Thau, en octobre 1996, j'ai pu voir des milliers d'aloses sur le flanc surprises par le froid. On a même dû faire appel à l'armée car au bout de qq jours, la puanteur était insupportable. Je puis dire que j'ai fait, lors, deux constations :
L'alose ressemble fort à l'allache : poisson bleu, corps effilé et surtout gros yeux - l'odeur de l'alose qui se néglige ressemble fort à celle de l'allache qui décline. En outre, j'ai pu prendre l'avis d'un membre de ma famille réputé dans la pêche en Algérie. Un seul jugement proféré : "C'est de l'allache ! ! !"
Qui donc croire ?

Merci de répondre à cette lancinante question qui fait l'objet d'étude mais surtout de contestations au bout de la deuxième anisette.
Salutations salées parce que sétoises.

J.PLAZA

P.S. : si vous avez trouvé, je me propose en retour de vous dévoiler l'énigme du "boquérone".

Bonjour Joseph,

En préambule je commence par te remercier de l'intérêt que tu portes à notre site et bien sûr à l'allache.
Pour moi je me réfère généralement au livre de Alan Davidson (Solar
Éditeur) qui nous dit en substance ceci : L'Allache est le poisson connue sous la dénomination latine suivante : Sardinelle aurita Valenciennes (FAO 57). Elle présente une longueur maximale de 30 cms, ce qui la fait plus grande que la Sardine(Sardina pilchardus Walbaum FAO 56), qui n'atteint que 20 cms. Théoriquement on ne la trouve pas dans le Nord de la Méditerranée, car les eaux n'y sont pas assez froides. L'ennui est que depuis quelque 3 années des spécimens des mers plus chaudes ont élu domicile sur la Côte d'Azur (Rasons, Palomètes, Brochets de mer…). Elle était dédaignée au profit de la sardine pour tout pied-noir un tant soit peu pêcheur. Elle peut être confondue avec Sardinella maderensis Loewe et l'Alose feinte (Alosa fallax notica… jusqu'à 54 cms ). Les noms donnés à l'Allache sur le pourtour méditerranéen sont : Alacha (Espagne); Frissa trichios (Grèce); Alaccia (Italie); Lacha (Tunisie); Sardalya (Turquie); Alatxa (Catalogne) et Ouzef (Tunisie encore).
Voilà pour ce qui est de Davidson largement inspiré de la FAO.
W. Luther et K. Fielder confirment les noms latins et l'existences de
l'Allache et de l'Alose feinte avec les mêmes noms latins

Marc Stagliano

Index Mails

J'avais transmis ton message à Marc, mon jumeau, qui possède une bonne documentation sur les poissons méditerranéens et notamment celui de Alan Davidson, que l'on ne retrouve plus hélas, trois fois hélas, son édition étant épuisée. Il a répondu avant moi, qui ai dans le même temps regardé sur la toile quelle différence existait entre Allache et Alose, le texte joint, pompé sur le site cité en exergue, semble confirmer l'existence des deux espèces comme l'indique d'ailleurs les deux dénominations latines de Sardinella Aurita pour l'Allache et Alosa Alosa ou Alosa Fallax pour l'Alose. Mais comme je le précise dans mon texte du site www.bainsromains.com, je ne me suis jamais précipité pour acheter ce poisson où que ce soit. Chasseur sous-marin, je me régalais bien davantage avec d'autres espèces. Alors ce "boquérone"… c'est quoi au juste son énigme ?
Nostalgériquement tien !

Gérard Stagliano

Index Mails

Confusions possibles : Le hareng peut être confondu avec d'autres Clupéidés, principalement le sprat, mais aussi l'allache, la sardine et les aloses. L'origine de la nageoire dorsale du sprat se situe derrière celle des nageoires pelviennes (en avant dans le cas du hareng). Le hareng se différencie de l'allache, la sardine et les aloses par son opercule lisse et sans tache (opercule avec une strie verticale et une échancrure postérieure accompagnée d'une tache noire chez l'allache ; opercule strié chez la sardine et les aloses). Maturité sexuelle : Les harengs atteignent leur maturité sexuelle en majorité au cours de leur 3e année.
Saisonnalité : Octobre à janvier.

Taille maximale : 40cm
Taille commune : 20-35cm -
Taille minimale autorisée : 20cm
en Mer du Nord, Manche et Golfe de Gascogne.

http://www.ofimer.fr/Pages/Especes/PagesFiches/Pages/35020.html

Bonjour à tous,

Tout le monde s’accorde sur le fait qu’il y a bien une alose, une allache et une sardine, même Dieuzeide et Novella de la station d’Aquiculture de Castiglione qui vont jusqu’à dire qu’il existe une fausse allache " sardinella maderensis lowe" ou allache anglaise dont parle Marc.
De mémoire je ne fais pas de différence entre l’odeur salée et pourrie de la sardine et celle de l’allache. Par contre je me souviens très bien que les palangres s’amorçaient à l’allache et non à la sardine, cette dernière ne tenant pas à l’hameçon.
Voilà un beau développement de notre mémoire commune.

Chounet

Bonsoir,

Merci pour la rapidité de la réponse. Entre temps, j'ai trouvé, sur Google, la réponse "scientifique" que je me suis empressé de communiquer à tous les belligérants..

Alors l'énigme du "boquérone" :

J.PLAZA

.../...

Voir la nouvelle page anchois

 

 

 

 

Index

Toutes nos pages :

Faune sous-marine

 

     
 
Haut de page