MÉMOIRES DE BAINS ROMAINS

latitude :
longitude :
altitude (m) :
altitude (ft) :
36°Nord
3°Est
8
26

 

 

Historique des mises à jour

Vos témoignages de sympathie

Chers amis,
J'ai la tristesse de vous annoncer que Chounet nous a quitté dimanche 22 octobre 2006 vers 21 heures, au terme d'une longue maladie.
L'incinération a eu lieu le jeudi 26 octobre à 14 h, au Crématorium de Mainvillier, à Chartres.
Etait-ce une boutade, une provocation ou un profond désir, un jour il avait dit à son épouse que plus que des fleurs, il souhaitait pour ses funérailles des beaux oursins...
Si vous avez l'occasion d'en déguster ces temps-ci, gardez une pensée pour lui.
MPP

REMERCIEMENTS DE LA FAMILLE BEHM - WILLIAMME

C'est très émus que nous avons reçu vos nombreux témoignages d'amitié.
Au fil des jours, chacun de vos messages de sympathie a ajouté une petite touche au portrait que Chounet a laissé dans nos mémoires.
Ce site aura rempli son esprit et lui aura permis de mépriser la maladie.
Il a vécu cette belle aventure avec vous tous et vous l'avez accompagné jusqu'au bout.
Il a pris du bonheur à en donner aux autres. Sa vie aura été bien remplie.
Merci à chacun d'entre vous.
Daphné Behm-Williamme
Mérédith et Wilhelmine

"L'Histoire est en quête de vérité, la mémoire de fidélité"
François Hartog, cité par Marc Ferro "Les individus face aux crises du XXe siècle" Odile Jacob janvier 2005

Bains Romains est un village en bord de mer, à 9 km à l'Ouest d'Alger.

Aujourd'hui, 9 km, c'est la très proche banlieue d'une ville moyenne. À l'époque, entre 1945 et 1960, 9 km, c'était un trajet conséquent, de mémoire, une demi-heure à trois-quarts d'heure en autobus, sur une route étroite en bordure de mer, souvent encombrée, en particulier le dimanche soir.

Avant d'être Citoyen du monde, Européen, Français, Chartrain, Français d'Algérie, je suis Bainsrominois. Si j'ai des racines, elles sont profondément ancrées dans le sol de Bains Romains.

La motivation de ces mémoires c'est de faire revivre nos adolescences.

Mon adolescence, elle a baigné dans le bonheur, elle a été écartelée, déchirée, elle a pleuré d'émotion, elle s'est coltinée avec des sensations fortes, mais elle n'a jamais été seule.
Chounet
administrateur du site.

Mythe fondateur de Bains Romains

Au livre I de son épopée, Virgile raconte comment Enée fait naufrage en Méditerranée ; il décrit le rocher fatal à l'aide de cette métaphore : "dorsum immane mari summo" - dos monstrueux (qui émerge) à la surface de la mer (v. 110). Depuis longtemps, cela m'intriguait. Eh bien, tout le monde l'aura deviné : il s'agit bel et bien de la Bosse de Chameau ! J'ai pu reconstituer toute l'histoire.

Arrivé à la pointe de la Sicile, Enée, aveuglé et poussé par la tempête, croyant faire voile vers l'Italie, longe en réalité le rivage nord de l'Afrique jusqu'au moment où il fait côte. Jeté sur la grève , en même temps qu'il remercie les dieux miséricordieux, il consacre en ces termes virgiliens le lieu hospitalier qui l'a recueilli: "Tu jam nunc vocaris Aquae Romanae" - désormais, tu portes le nom de Bains Romains ( et en effet, faut-il le rappeler, il était trempé jusqu'aux os); certes, Rome n'existait encore que dans le secret de son coeur, mais tout était déjà écrit et son destin scellé, c'est d'ailleurs le privilège des héros fondateurs. Tout aussitôt qu'il a prononcé ce baptême dans la langue à venir, il se retourne vers le funeste récif, instrument des dieux ligués contre lui et, animé d'une colère homérique, cette fois, il jette l'anathème traditionnel hérité de ses pères: " !!!!.. ......!! " , prononce-t-il d’une voix tonnante (car il était parfaitement polyglotte) - su choiras, " toi, dos du cochon", de choiros, le porc . La suite, est-il besoin de la raconter ? Ce nom resta au récif ; pendant des siècles, les petits et les grands surent où était le Dos du Cochon, oubliant jusqu'au nom d'Enée. Virgile, qui savait tout embellir, ne livra pas le vrai nom du coupable écueil, mais l'affaire est claire. Il eut beau cacher ce long détour peu digne d'un bon marin, avant d'aller chez Didon, sachez-le, Enée nagea dans nos criques.

Mais alors ? Le Chameau ? Eh bien, quand le cochon fut devenu un objet de mépris sur ces rivages, il fallut bien chercher un euphémisme, ce fut le vaisseau du désert, désormais fréquent dans ces parages.

Voilà, Chounet ; nul ne peut plus ignorer la vérité, telle qu’elle figure dans les textes.
Pierre CLINQUART

Ce site, crée par Chounet, est provisoirement en sommeil. Tous les amoureux de Bains-Romains (Algérie) peuvent se retrouver sur l'autre site qui prolonge celui-ci : http://www.bains-romains.org

Index
Toutes nos pages :

Bains Romains
Bateaux
Faune sous-marine
Par auteur
Index des sites

 

Proverbe chinois
" Le vieil arbre se penche sur ses racines"
Camille Delpla (née Dumont-Desgoffe)

Proverbe russe
"Celui qui remue le passé perd un oeil, celui qui le renie perd les deux"
Edmonde Charles-Roux dans Isabelle du désert

J'aime bien les sites qui se cultivent comme des jardins.
Gérald Dupeyrot
http://esmma.free.fr

Pour chaque homme, le monde est un miracle insondable qu'il n'a de cesse de décrire aux autres.
Russel Greenan : La vie secrète d'Algernon Pendleton. Traduit de l'américain par Nathalie Godard. Éditions Rivages/noir.

De l'homme qui retourne à son origine, W. Jankélévitch observe qu'il revient où il n'est jamais allé et revoit ce qu'il n'a jamais vu.
W. Jankélévitch, L'Irréversible et la Nostalgie, Paris, Flammarion, 1974, cité par Michèle Baussant dans Pieds-noirs mémoires d'exils,Paris, Stock, 2002.

La plupart des gens ne vivent pas dans l'Histoire, dans l'actualité : au vrai, ils vivent leur vie. Telle est l'histoire anonyme, celle des gens ordinaires.
Marc Ferro "Les individus face aux crises du XXe siècle" Odile Jacob janvier 2005

 

 

 

 

Rappel

Ce travail de mémoire implique la mise en scène des acteurs de cette mémoire (photographie et noms). Si pour des raisons qui n'ont pas besoin de justification, vous souhaitez ne pas apparaître, nous vous remercions de bien vouloir le signaler sur notre messagerie.
Quelques citations, quelques textes et quelques images viennent enrichir notre propos. Ils (elles) ont été choisi(e)s pour leurs qualités et leur pertinence. Quand les sources sont connues, elles sont notées. Il ne nous a pas toujours été possible de contacter les auteurs et les ayant droit pour obtenir leur autorisation et nous nous en excusons auprès d'eux. Nous restons à leur disposition pour répondre à toute modification demandée.

Notre hébergeur, la société KAYENTA PRODUCTION [http://www.kayenta.com]
et la vigilance de son responsable réseau, Jean-Pierre Voisy.